top of page

Qu’est-ce que la Sexologie ?

La sexologie, science relativement jeune, s’est grandement enrichie au cours des trente dernières années. D’une approche strictement médicale axée sur la biologie et l’étude des perversions et le traitement des difficultés sexuelles, la sexologie a rapidement étendue ses ramifications à des domaines aussi vastes que la psychologie, la sociologie, la criminologie, l’épidémiologie, l’anthropologie, l’histoire et les neurosciences. Plus récemment, elle se préoccupe de plus en plus de santé sexuelle, d’épanouissement sexuel et d’érotisme, tant au plan individuel que conjugal. Il existe deux sortes de sexologues, des médecins et des non médecins.


Les premiers sont le plus souvent urologues. Il y a encore 20 ans, leurs consultations s’articulaient principalement autour des conséquences du cancer de la prostate, et des difficultés éjaculatoires et des traitements possibles. Leurs consultations ont été révolutionnés en 1999 avec la sortie du 1er IPDE5, le Sildénafil, commercialisé par Pfizer sous le nom de Viagra



Les seconds sont thérapeutes et ont optés, pour les plus sérieux pour une formation reconnue telle les DU de Sexologie et Santé Publique. La sexologie s’est heurtée au même problème que l’hypnose aujourd’hui en ce qui concerne la reconnaissance des formations, et on peut encore aujourd’hui consulter des soi-disant professionnels mal formés.


La Psycho-sexologie pourrait se définir ainsi : la sexologie, c’est l’étude de la sexualité dans ses différentes dimensions. C’est le discours sur le sexe. La psychologie, c’est le discours sur l’âme. Pour la psycho-sexologie, la dimension sexe représente la nature (les instincts, la biologie, la génétique...) et l’âme représente la culture (l’éducation, les conditionnements, les normes sociales et culturelles...).


La nature est plutôt rigide et impulsive là où la culture est diverse et variable. La nature, c’est le cadre déterminé par l’hérédité humaine ; la culture, c’est la conscience et la capacité de se projeter dans le passé et l’avenir, tout en vivant au présent. La culture, c’est l’intérieur du cadre, intérieur que l’on peut aménager selon un certain arbitre et les limites imposées par le cadre. L’être humain est un animal (nature) conscient de son corps (sensations – sexe), conscient de son cœur (émotions – relation) et conscient de sa tête (conscient d’être conscient – sentiments).


Pour les psycho-sexologues, le corps est le fondement de l’esprit conscient, lequel esprit est au service du corps, et non pas l’inverse. La culture humaine est une création de la nature devenue consciente pour améliorer les stratégies de régulation et de survie de la nature humaine. C’est souvent lorsque l’esprit croit que le corps est à son service que le corps envoie des messages à la conscience lui disant que l’esprit gère mal le corps. Ces messages prennent la forme de déséquilibres, de dysfonctions ou de véritables maladies physiques, mentales, émotives et / ou sexuelles.


Les motifs de consultation ?


· Absence ou perte de désir,

· Difficultés érectiles,

· Éjaculation prématurée, retardée ou absente,

· L’infidélité,

· Questionnement et doute quant à l’orientation sexuelle,

· Dépendance et compulsion sexuelle,

· Dyspareunie ou vaginisme (douleur ou impossibilité de pénétration),

· Difficulté ou impossibilité à atteindre l’orgasme,

· Difficultés de s’adapter aux changements dans la sexualité (maladie, grossesse, vieillissement, prise de médicament…).

· Etc..



35 vues0 commentaire

Comments


bottom of page